mardi 4 février 2020

la licence 5 G : une manne qui devrait être utilisée pour aider les médias à compenser les effets néfastes de la numérisation

Les 350 millions de la licence 5G payés par les opérateurs... ont été collectés par la Confédération. Ils devraient être en priorité consacrés à combattre ou compenser les effets néfastes de la numérisation accélérée par la 5G, notamment sur le patrimoine audiovisuel et culturel suisse.

après le vote du Conseil National du 10 mars 20 :
Bien que la motion Savary n’ait pas obtenu de majorité, elle a néanmoins été soutenue en-dehors des rangs de la gauche par quatre députés PLR (VD, NE, ZH).  Il était important que les milieux du cinéma fassent savoir qu’ils sont hypersensibles à ce thème, car la question du financement de la digitalisation du patrimoine n’est de loin pas terminée avec ce vote : pensons notamment au « message culture » et aux 8 millions qu’il prévoit dans ce domaine (notoirement insuffisants mais tout de même), et la question risque de réapparaître autour du montant de la redevance. Merci à toutes celles et ceux qui ont pris soin de s’engager !
FG

Aucun commentaire:

Publier un commentaire